Réforme de la haute fonction publique et évolution du corps des IPEF

Une des missions de l’AIGPEF concerne la participation à toute action contribuant à la promotion et au rayonnement du corps des IPEF et à l’honneur des corps dont il est issu. Il est donc parfaitement légitime que l’AIGPEF s’intéresse de près à la réforme de la haute fonction publique. En effet, si la médiatisation de cette réforme a essentiellement porté en juin dernier sur la suppression de l’ENA, la fin programmée des grands corps d’inspections générales ou du corps préfectoral, le corps des IPEF, qui a déjà connu des évolutions significatives sur les dernières décennies, est évidemment pleinement concerné par cette évolution.

Il me semble que l’on ne peut qu’adhérer aux grands principes de cette réforme, à savoir la diversification des recrutements, le décloisonnement des parcours, le renforcement des mobilités, la valorisation des compétences et des métiers ainsi que la gestion individualisée des carrières. Il convient cependant de rester attentifs à ce que le recrutement des futurs ingénieurs allie diversité, ouverture et excellence. Nous devrons veiller à ce que la formation garantisse un haut niveau scientifique et prépare pleinement à l’action publique. Il faut enfin que la haute fonction publique continue d’être attractive pour les hauts potentiels. Ce sont des conditions importantes pour que l’État dispose en son sein des compétences scientifiques et techniques de haut niveau indispensables pour faire face à un certain nombre d’enjeux majeurs tels que la transition écologique, la révolution numérique, la souveraineté industrielle et alimentaire de notre pays.

S’agissant du recrutement des futurs ingénieurs, la ministre de la transition écologique et le ministre de l’agriculture et de l’alimentation m’ont confié en tant que chef du corps des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts (IPEF) une mission sur la stratégie de recrutement et de gestion des parcours professionnels des IPEF. Cette mission est réalisée avec le concours du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER). Les conclusions de la mission qui doivent intervenir prochainement serviront aux travaux de la réforme en cours de la haute fonction publique.

 

 

Alain MOULINIER

 

Chef de corps des IPEF

 

 

 

 

                                                    

Actualités
à la une

         

  Assemblée générale 2021

 

Notre assemblée générale annuelle se tiendra le mercredi 10 novembre 2021 à 10h30,

à l'amphithéâtre de l'ENGREF, 19 avenue du Maine.

La présentation du passe sanitaire sera requise ; merci d’être ponctuels

pour faciliter l’organisation de la manifestation !