Les dessous geek de l’AIGPEF
 
 

 

Je suis sûr que vous attendez tous avec une impatience non dissimulée – et même avec fébrilité – les mails de l’AIGPEF qui vous annoncent l’organisation d’un voyage extraordinaire dans un pays lointain, des excursions joyeuses… le tout entrecoupé d’agapes ou de libations en salle D289 sous l’égide de Sophie, notre présidente bien-aimée.

Mais savez-vous que c’est toute une galère informatique pour arriver à vous envoyer ces messages ?

C’est que l’AIGPEF compte certes des membres éminents, mais reste une petite association qui a peu de moyens.

Née avant la fusion des corps, l’AIGPEF a vécu jusqu’à présent sur le noyau des ingénieurs généraux « ex-Gref » sans pouvoir malheureusement toucher les ingénieurs généraux « ex-Ponts », faute d’accès aux données.

Aussi en 2014, a débuté La Grande Migration : le prestataire en charge de la gestion des bases de données et des sites de l'AIGPEF et de l’UNIPEF étant déjà le même, et chacun se devant de migrer vers une architecture technique plus performante, l’occasion fut saisie de brancher l’AIGPEF sur les données de l’UNIPEF ce qui permettait d’accéder à tous les ingénieurs généraux.

Toutefois, cette migration s’est muée en longue marche qui a occupé les administrateurs de l’AIGPEF depuis des années. De longues années où se succédaient espoir, découragement, colère, incompréhension et impuissance face à l’adversité ! Pendant ce temps, le site de l’AIGPEF est resté figé – tu l’as sans doute remarqué – et l’envoi des mails demandait une ingénierie complexe avec des extractions de listes à réimporter dans la messagerie du ministère, sans compter l’arrivée de Mélanie en juin dernier, nouveau système de messagerie qui digère encore plus difficilement les envois aux 350 membres cotisants de l’AIGPEF.

Même Sylvain Marty a failli perdre son flegme so britishdans cette histoire. Mais heureusement, nous venons de sortir du tunnel et, depuis la mi-octobre, la nouvelle architecture de gestion de la base de données et du site internet est en place. Nous allons donc pouvoir mettre à jour le site de l’AIGPEF (c’est déjà bien avancé). Nous allons aussi pouvoir adresser des messages à tous les ingénieurs généraux « ex-Gref » ou « ex-Ponts ». Et faites attention, car nous allons savoir désormais qui ouvre son message et avec quelle réactivité… Vous n’échapperez pas à l’œil de l’AIGPEF !

Soyez rassurés, nous œuvrons pour la bonne cause et si par manque d'envie ou de curiosité, vous ne souhaitez plus être contactés par l’AIGPEF, il suffit de le faire savoir d’un clic, RGPD (Règlement général sur la protection des données) oblige.

En cette fin d’année 2018, l’AIGPEF repart donc d’un bon pied informatique. Tout est en ordre de marche pour vous informer et vous proposer de nombreuses occasions de rencontre, dans la bonne humeur et la convivialité, que vous soyez geek ou non.

 

                                                                                 Michel HERMELINE

 

                                                                                 Secrétaire du bureau

 

Actualités
à la une

               Voyage d'études dans la grande île.

L'amicale organise un voyage à Madagascar du dimanche 12 au vendredi 24 mai 2019.

Voici le programme détaillé et  une note rédigée par Alain Bernard.

Le coût du voyage est de 2900 euros par personne en chambre double.

Les inscriptions sont ouvertes ; elles seront enregistrées par ordre d'arrivée. 

Renvoyez votre bulletin d'inscription avant le 2 novembre à Marie Noëlle Darcy.

 

                                  Vous êtes attendus !